S'abonner

Recevoir

Communiqué de presse - 21 octobre 2018

M.Labrie/A.Barrette Charlevoix 2018
 

 Maxime Labrie et Anik Barrette remportent
un Rallye de Charlevoix plein de rebondissements !

Le 21 octobre 2018.- Avant-dernière étape 2018 du Championnat des Rallyes de l'Est canadien (CREC), le prestigieux Rallye de Charlevoix a été disputé ce week-end et, malgré des conditions climatiques difficiles, il a été parsemé de rebondissements et offert un spectacle de grande qualité aux spectateurs venus par milliers. Au final, le duo québécois composé de Maxime Labrie et Anik Barrette a décroché la victoire avec sa Subaru WRX STI. Pour le pilote originaire de La Prairie, il s'agit d'un cinquième gain dans Charlevoix, un record à l'événement puisqu'il dépasse désormais au palmarès le célèbre pilote Audi Frank Sprongl, lauréat à quatre reprises dans les années 1990.

Vainqueur l'an dernier et meneur du championnat CREC, le Montréalais Jean-Sébastien Besner, co-piloté par Yvan Joyal sur Mitsubishi Lancer Évolution 9, partait pourtant favori. Mais après avoir dominé les deux premières étapes chronométrées, présentées vendredi dans la ville de Clermont, Besner et Joyal perdaient toute chance de victoire lors d'un bris d'amortisseur entraînant une crevaison lors de la première étape chronométrée forestière, samedi matin.

C'est avec deux étapes chronométrées dans la ville de La Malbaie, sur le fameux Chemin des Falaises et ses sauts qui avaient contribué à la popularité de l'épreuve à travers l'Amérique du Nord il y a plus de 20 ans, que la journée du samedi avait débuté. Deux étapes qui ont attiré toute l'attention et qui ont été remportées par Jérôme Mailloux et Ian Guité (Ford Focus 4WD) puis par Steeve Hobbs et Philippe Poirier (Subaru WRX STI). Mais ces deux étapes n'ont pas bouleversé la hiérarchie, en revanche les derniers parcours en forêt, dont celui de 35 kilomètres dans la ZEC Bataram à la noirceur, ont créé bien des surprises.

Ainsi, quatre équipages différents se sont imposés tout au long des douze étapes chronométrées, balayées occasionnellement par la pluie et les vents forts. Derrière Labrie/Barrette, on a longtemps cru que le deuxième rang toutes-catégories allait revenir aux Américains Chris Greenhouse et Ryan Scott avec leur puissante Dodge 2 roues motrices. Mais une sortie de route dans la dernière spéciale leur a coûté sept minutes. Hobbs/Poirier ont également dû renoncer dans cette spéciale.

Chris Greenhouse/Ryan Scott (vainqueurs 2 roues motrices)

Chris Greenhouse/Ryan Scott (vainqueurs 2 roues motrices)
Crédit : © Photo Marie-Lyse Tremblay / poleposition.ca

C'est donc Sébastien Clark et Yanick Marin (Subaru WRX STI) qui se hissent au deuxième rang final, à huit minutes de Labrie/Barrette et 38 secondes devant les Ontariens Alexander Willink et Bruce Leonard (Subaru WRX STI également). Si Leonard est un co-pilote expérimenté, Willink lui, en était à son tout premier rallye de performance à vie !

Lauréats en classe Production 4 roues motrices, Yves Boudreau et Danny Hudon (Subaru) terminent quatrièmes toutes-catégories, devant deux autres équipages Subaru, soit David Bérubé/Marilou Leblanc et Marc-André Brisebois/Marie-France Desmarais. Greenhouse/Scott, et Besner/Joyal, bien remontés après de multiples victoires de spéciales, complètent le "Top 8".

Deuxièmes en classe 2 roues motrices et neuvièmes toutes-catégories, Mathieu Leblanc et Éric Dubé (Honda Civic) auraient pu récolter la victoire dans leur catégorie n'eut été d'une pénalité de deux minutes. Ils devancent au classement toutes-catégories Simon Dickner/Pierre-Luc Lagacé (Subaru), Mailloux/Guité, Pierre-Luc Poisson/Nicolas Tousignant (Subaru), Mikael Arsenault/Pierre-Luc Chouinard (Subaru) et Philippe Benoît/Maxime Gagnon, qui ferment le "Top 12" toutes-catégories et le podium en classe 2 roues motrices avec leur Mini Cooper. 17 des 22 équipages au départ ont complété l'épreuve.

Cette édition 2018 du Rallye de Charlevoix, présentée par le Casino de Charlevoix, le magazine Pole-Position et le Fairmont Manoir Richelieu, a permis de resserrer les écarts au sommet du championnat CREC des pilotes et si Jean-Sébastien Besner demeure solide meneur, c'est désormais Sébastien Clark qui pointe au deuxième rang, avec 16 points de retard. Le titre se jouera entre ces deux pilotes lors du dernier événement, tandis qu'en classe deux roues motrices, la lutte demeure ouverte entre Philippe Benoît, meneur, et Mathieu Leblanc, qui compte 9 points de retard.

Le dernier rendez-vous de la saison 2018 du CREC aura lieu le samedi 24 novembre prochain en Ontario, dans le cadre du Rally of the Tall Pines, à Bancroft.

Le Championnat des Rallyes de l'Est Canadien (CREC) totalise cette saison huit événements, répartis entre l'Ontario, le Québec et les provinces maritimes.

Pour tout renseignement, consultez le site www.ecrc-crec.ca 

Calendrier 2018